Monodrame pour mezzo-soprano et ensemble de douze musiciens, sur le poème d’Edgar Poe, The Raven (Le Corbeau)

Consacré pour la remarquable cérémonie de son Hanjo, un opéra inspiré du grand écrivain Yukio Mishima et de son Matsukaze, un opéra intimement lié aux techniques et atmosphères du théâtre traditionnel japonais, Toshio Hosokawa signe des compositions habitées par une même approche intimiste et une même atmosphère onirique. Pour sa nouvelle création il s’est laissé guider par l’univers d’Edgar Allan Poe et plus précisément par l’un de ses plus grands chefs-d’oeuvre, The Raven (1845). Le compositeur japonais a voulu dédier sa nouvelle oeuvre à Charlotte Hellekant, ovationnée par le public du Grand Théâtre lors de sa présence exceptionnelle dans Matsukaze en 2011, et à l’ensemble Lucilin. Une commande de l’ensemble Lucilin. 

Mise en scène, décors et vidéo
Jan Speckenbach
Direction musicale
David Reiland
Costumes
Caroline Koener
Production
Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, United Instruments of Lucilin asbl
Coproduction
C.I.C.T. / Théâtre des Bouffes du Nord (Paris)
Mercredi 27 juin 2012
11:15 | Grand Théâtre de Luxembourg