© Yves Gabriel
Dans le cadre des « Vies en soi » de Patrick Corillon

La Rivière Bien Nommée est un récit-performance durant lequel sont manipulés des livres-objets incarnant un récit de voyage.

Les objets, les illustrations, la typographie, la musique et la voix participent de la construction du récit, à la façon des cantastories ou des kamishibai, ces petits théâtres de papier ambulants où les images servaient aux chanteurs et musiciens de points de départ pour raconter leurs histoires. Les spectateurs, réunis autour d’une boîte aux trésors, prennent part à la quête du narrateur : la recherche des origines de la légende de la « rivière bien nommée ».

La Rivière Bien Nommée est l’occasion pour Patrick Corillon de revisiter une forme de narration ancestrale. Il nous parlera de la difficulté d’être vraiment de son époque quand on est imprégné de tant d’histoires qui ont traversé le temps.

En français.
Ecriture, scénographie et jeu
Patrick Corillon
Collaboration artistique
Dominique Roodthooft
Assistance graphique
Raoul Lhermitte
Conseil lumière
Joël Bosmans
Production
Le Corridor
Soutien
Fédération Wallonie-Bruxelles, Région wallonne
Samedi 14 juin 2014
17:00 | Théâtre National du Luxembourg