© Jason Somma
Soirée présentée en collaboration avec le TROIS C-L.

Dès son entrée sur scène, le danseur commence à tourner sur lui-même. La rotation se transforme progressivement en un mouvement giratoire frénétique et obsessionnel. Sans jamais s’arrêter, il parle, il lit, il partage ses pensées et questionnements. Dans ce déplacement, à l’apparence simple et répétitif, il introduit une série de variations, d’accélérations et de décalages subtils, créant une danse exigeante et complexe.

Par la cinétique produite par des mouvements rapides et réguliers et le flot de paroles, l’artiste crée un trou noir, un vertige. Qui désorientent et créent à la fois un espace propice à la réflexion et la méditation.

Après avoir travaillé à New York comme danseur et chorégraphe pendant quatre ans, Daniel Linehan s’est récemment installé à Bruxelles pour assister au cycle de recherche PARTS, dirigé par Anna Teresa de Keersmaeker. Il a collaboboré avec Michael Helland pour de nombreux duos présentés à New York, Philadelphie et Montréal. Son travail, cherchant à atténuer la frontière entre la danse et le reste du monde, est présenté à Seattle, à New York, mais aussi en Europe. Artiste en résidence au Movement Research en 2007, il créé, la même année, le solo Not about Everything et en 2009 le duo Montage for three.

Chorégraphie et interprétation
Daniel Linehan
Création lumières
Joe Levasseur
Dramaturgie
Juliette Mapp
Coproduction
Bessie Schönberg / First Light Commissioning Program, "Creative Residency Program" de Dance Theater Workshop
Soutien
Jerome Foundation, Ford Foundation, National Endowment for the Arts (a US federal agency), New York State Council of the Arts, Jerome Robbins Foundation Création en résidence : Movement Research Artist Residency Project, avec le soutien de Leonard et Sophie Davis Fund
Administration
Caravan Production (Belgique)
Diffusion
Damien Valette | www.jgdv.net
Lundi 16 juin 2014
20:00 | Banannefabrik