Right
Luxembourg | En français

Discopolitik est la célébration de la dictature du cynisme. Cette fête malsaine que tout le monde critique, tout en voulant en faire partie ; cette modernité dominée par le faux-semblant, où les réseaux sociaux amplifient une déshumanisation que la vie connectée accélère. Une époque, où les rêves de gloire rapide et de luxe sont partagés par tous, politiques, artistes ou simples citoyens. Nous sommes dans une fable réaliste en toc, les rôles se sont inversés, le monde est devenu un théâtre de boulevard ayant la générosité d’un parti d’extrême-droite. La seule manière de le critiquer est de le célébrer. Même si tu es pauvre et malheureux, fais au moins semblant d’être riche, pour qu’on n’ait pas à avoir honte pour toi ! Étranger à ces aspirations contemporaines, un jeune homme recrache tout ce qui lui passe par la tête.

Filip Markiewicz est artiste et musicien (sous le nom Raftside), il représente cette année le Luxembourg à la biennale d’art de Venise avec son pavillon Paradiso LussemburgoDiscopolitik en est une sorte de prolongement ou de miroir. Luc Schiltz est un acteur d’une grande sensibilité, ce qu’il prouve sur scène et au cinéma, notamment en Belgique et au Luxembourg. Il est l’alter ego de Filip Markiewicz dans deux de ses films, Journey to the End of an Identity (2015) et Low Cost Symphony (2014). Josée Hansen est journaliste et auteure ; elle les accompagne sur ce projet. 

Concept
Filip Markiewicz, Luc Schiltz, Josée Hansen
Avec
Luc Schiltz
Production
Fundamental
Vendredi 12 juin 2015
20:00 | Banannefabrik